Tous les articles par admin

L’ENSEMBLE THALIA SE RENOUVELLE

Composé d’une pianiste et de quatre chanteurs expérimentés, l’Ensemble Thalia est née avec la vocation de faire partager son amour pour la musique vocale de chambre française et germanique du 19e siècle à nos jours. Quatre voix mixtes et un clavier : cette configuration est rare dans la musique romantique et moderne, période que l’Ensemble Thalia aborde à travers des compositeurs connus ou moins connus tels que Absil, Brahms, Debussy, Fauré, Franck, Massenet, Mendelssohn, Poulenc, Saint-Saëns, Schubert, Schumann, Widor … 
Aujourd’hui l’Ensemble THALIA élargit le choix de son répertoire et propose, en plus des récitals de musique de chambre vocale, un spectacle lyrique et thêatral tout à fait original, « Capriccio Lirico, une Pièce Montée ».
Le spectacle

La soprano, Éliette Parmentier, le baryton, Bertrand Maon, accompagnés par la pianiste, Mariella Fiordaliso, interprétent des airs d’un répertoire vocal qui défie toute chronologie, en allant de Bernard Aymable Dupuy, maître de chapelle de Saint-Sernin à Toulouse au XVIIIe, à Massenet, jusqu’à Gershwin et Bernstein, en passant par Mozart et Pergolesi, sans oublier Offenbach bien sûr… Tout prend sens quand Erato, la muse de la poésie lyrique et érotique, rêve d’un monde parfait régi par l’amour et l’harmonie dans le couple…. Mais tout ne se passe pas comme prévu…

L’Ensemble Thalia est implanté dans le Tarn, au cœur de la Région Occitanie. Les membres de l’Ensemble Thalia:  Eliette Parmentier (soprano), Marie Géligné (mezzo-soprano, metteur en scène), Pierre Vié (ténor) Bertrand Maon (baryton basse), Mariella Fiordaliso (pianiste).

Quelques notes sur Mariella…

dav

Et c’est ainsi qu’est née ma passion pour la musique de chambre…..

J’ai été plongée dans un univers artistique depuis mon enfance, encouragée par ma mère, musicienne dans l’âme, pendant que mon père, artiste peintre, remplissait les toiles de couleurs vives et chaudes. Dans notre appartement, des notes de musique résonnaient de tous les coins … les aigus du violon s’entremêlaient aux vibrations du violoncelle … et moi, immergée dans mes morceaux passionnants, j’ajoutais à ces joyeuses dissonances le son de mon Kawai demi queue (à la fois merci et pardon à mes gentils voisins d’autre fois, qui ont eu la délicatesse de ne rien dire pendant mes  années de Conservatoire !)

Mais le tout prenait une forme bien plus satisfaisante et agréable lorsque nous quatre- un piano, deux violons et violoncelle- en duo ou en trio, voir parfois mais plus rarement en quatuor, nous faisions de la musique ensemble..
Aujourd’hui, nous continuons à poursuivre notre rêve, bien que la distance physique nous oblige à travailler séparément. Mais notre entente n’a pas besoin de beaucoup de mots ou d’explications, nous la retrouvons de façon naturelle à chaque rencontre. Une inspiration, un regard, et nous nous sentons unis dans le même esprit.

 

Un projet extraordinaire, Terre de Lune 82

TdLune_199

Terre de Lune 82, un spectacle musical vibrant d’humanité et de joie de vivre! La confirmation que par la musique, par le langage de l’art,  l’âme n’a plus de limites et peut s’exprimer en toute liberté!

Nous avons travaillé en équipe avec l’Ensemble Thalia et l’Adda 82, pour donner l’opportunité aux résidents des centres spécialisés dans l’accompagnement de personnes handicapées, de porter en scène l’opéra-conte « Terre de Lune ». Cette production avait été précédemment créée et mise en scène par les aides soignantes de l’Association Grands Airs et Petits Bonheurs, sous la direction de Bertrand Maon.

Pendant une année le travail a été intensif, du point de vue artistique et pour l’organisation, l’Adda 82 , ainsi que les accompagnateurs de chaque centre, ont été un soutien précieux  pour la bonne réussite du projet.  Quel bonheur de voir comment le facteur « handicap » perdait au fur et mesure son importance et se minimisait, effacé par les sourires généreux et l’enthousiasme grandissant des participants! Chacun est devenu un acteur unique et incontournable de cette merveilleuse aventure!z_ODG_TDL82_503_48081fe253

Ils étaient nombreux, plus d’une centaine,  ils faisaient parties de structures différentes,  des inconnus parfois les uns pour les autres… Pourtant, avant de  rentrer en scène, ils étaient tous unis dans une vraie silencieuse concentration!

Le reportage qui suit a été réalisé par Miramé Audiovisuel . Un grand Merci à l’Adda 82 et en particulier à sa directrice, Annabelle Couty.